pk_live_wSjVV3EngqJDlRWoxYOvrX1r00gWR1d6bO

Si tu as été salarié un jour, tu connais certainement cette période de l’année où les entretiens annuels s’enchaînent. Tout le monde se regarde un peu en chien de faïence, en attendant de voir qui sera le mieux noté ou le plus augmenté. Selon ton secteur et ton entreprise, cette période peut être franchement détestable. Oui, oui, on sent le vécu, là. Mais sais-tu que lorsque tu deviens freelance, cette période n’existe pas ? Mieux encore : c’est toi qui choisis ton salaire ! En fonction de ton taux horaire, et du nombre d’heures de travail, c’est toi qui fixes les conditions. Voyons ensemble comment t’y prendre !

Définis tes objectifs financiers pour connaître ton salaire

Commençons par le commencement, à savoir : de combien as-tu besoin pour vivre par mois ? Ce montant peut correspondre à ton ancien salaire, revu un peu à la hausse, ou à la baisse en fonction du montant de tes charges. De manière globale, je te préconise de prendre le temps de faire le point sur tes dépenses fixes, mais aussi sur les “accessoires” afin d’avoir une idée réaliste de ton minimum vital.

taux-horaire-freelance

Partant de là, tu peux maintenant y ajouter un pourcentage de prévoyance. Hé oui, en cas de maladie, de congé ou de client qui te lâche à la dernière minute, tu apprécieras grandement de pouvoir disposer d’un matelas de sécurité. À titre personnel, je considère que 30% de mes revenus sont versés sur ce “matelas”. Évidemment, cela est personnel, et ce sera à toi d’évaluer ce pourcentage. Mais crois-moi : le jour où tu en auras besoin, tu seras heureux de pouvoir compter dessus !

Ne confonds pas ton brut et ton net !

Voilà une erreur que tu ne dois surtout pas commettre : considérer que les sommes qui arrivent sur ton compte en banque équivalent à ce qui va dans ta poche 😅  N’oublie surtout pas d’y soustraire le montant de tes charges (coucou l’URSSAF 👋!) ainsi que le pourcentage que tu as décidé pour constituer ton épargne spéciale “au cas où” !

Tu n’es pas à l’aise avec les calculs ? Pas de problème, si tu es micro-entrepreneur, je t’ai concocté une petite feuille de calcul à télécharger. Tu y rentres le montant versé par ton client, le montant de tes charges, ton pourcentage prévoyance et hop, tu vois directement combien il te reste ! Enfantin, et tellement pratique 😉 Pour y avoir accès, rien de plus simple, rendez vous sur la bibliothèque privée avec le mot de passe que je t’ai envoyé par mail ☺️. Si tu ne fais pas encore partie de mes contacts privés, inscris-toi juste ici, et tu recevras tout ce qu’il faut !

Combien d’heures travaille un freelance ?

En fait, c’est plutôt la question inverse qu’il faudrait poser : de combien d’heures de travail as-tu besoin de facturer pour atteindre le montant du salaire que tu as choisi ? En clair : si tu t’es fixé 2500 € brut / mois, et que ton taux horaire est de 50 €, tu devras alors facturer 50 h de travail. Attention, cela ne veut pas dire que tu travailles 50 h par mois ! (Ce serait trop beau, on est bien d’accord 😎!)

taux-horaire-freelance

Cela veut dire que tu dois vendre l’équivalent de 50 h de prestations. Donc cela exclut les heures de prospection, de négociation, de discussion avec tes clients. Cela exclut aussi les heures passées sur les réseaux sociaux, et les heures passées à gérer le côté administratif de ton entreprise. On oublie aussi les formations, le brainstorming, … Bref, tout ce qui fait vivre ton activité, et on se concentre uniquement sur ce que tu produis pour ton client.

Donc en résumé, tu dois vendre pour 50 h de prestation. À toi de voir maintenant à quoi cela correspond pour ton secteur d’activité. Puis traduis cela en nombre de mots, en chartes graphiques, en audit SEO, en publications Facebook… Bref, ce qui constitue ton coeur de métier.

Mais alors, concrètement, comment je gère mon salaire de freelance ?

Avec tous les éléments que je viens de mentionner, théoriquement, tu as déjà une bonne idée sur la question 😉 Mais reprenons point par point :

  1. Tu définis le montant que tu souhaites viser, et tu l’augmentes de 10 à 50 %, en fonction de ce qui te semble juste, afin de pouvoir disposer d’une épargne de sécurité.
  2. Une fois ce montant obtenu, tu y ajoutes tes charges. Tu tiens là ton objectif salarial brut.
  3. Divise ce salaire brut par ton taux horaire. Tu obtiens ainsi le nombre d’heures que tu dois facturer pour atteindre ton objectif.
  4. Traduis ce nombre d’heures en prestations concrètes, qui correspondent à ton métier.

Et voilà, tu as maintenant en main toutes les variables à prendre en considération pour choisir ton propre salaire. Si à l’issue de tes calculs, tu te rends compte que quelque chose cloche, par exemple le fait de devoir travailler 500 h pour gagner 1000 €, ou bien que le prix de tes prestations ne te permet pas d’envisager de vivre confortablement de ton activité, alors je t’invite à prendre rendez-vous juste ici pour une session de diagnostic offerte pour ton business. Nous verrons ensemble ce qui ne va pas, et surtout comment tu peux y remédier. Si tu as des questions, n’hésite pas à me les poser en commentaire ⬇️ À très vite !